Restructuration et rénovation énergétique d’une maison d’habitation type Alsacienne à Dambach-La-Ville

Renouvellement total de la toiture

État des parois après le curage et la mise à nu : des interstices ont été observés, ainsi que quelques briques disloquées de manière ponctuelle.

La préparation des surfaces avec un enduit à base de mortier de chaux naturelle est une étape fondamentale pour la réparation des briques et le comblement des joints. Ce revêtement est à la fois perméable à l’air et respirant, il contribue à l’étanchéité du bâtit.

Démolition partielle méticuleuse d’une paroi de douche récemment rénovée par l’ancien propriétaire, tout en préservant son intégrité. Un vide a été créé entre cette paroi et le mur extérieur pour permettre le passage, garantissant ainsi la continuité de l’isolation et l’étanchéité à l’air.

La réalisation de saignées en pied des murs extérieurs et l’ouverture des sols pour assurer la continuité de l’isolation thermique et de l’étanchéité à l’air sont des pratiques essentielles pour améliorer les performances du bâtiment en garantissant une cohérence appropriée dans ces aspects clés de la construction. Le défi économique consistait à préserver autant que possible les sols en bonne santé pour les préparer correctement et les recouvrir d’un nouveau revêtement en parquet ou en carrelage.

L’ouverture des plafonds existants est une étape cruciale pour la création d’un passage visant à assurer la continuité de l’isolation thermique et de l’étanchéité à l’air. Cette procédure est essentielle pour optimiser les performances du bâtiment en garantissant une cohérence adéquate dans ces aspects clés de la construction. Le défi économique était de conserver autant que possible les plafonds en bon état, de les préparer correctement et de les recouvrir d’un nouveau revêtement.

L’application préalable d’une membrane d’étanchéité à l’air sur les solives garantit une liaison efficace avec la membrane indépendante freine-vapeur, assurant ainsi l’étanchéité à l’air de l’isolation verticale. Cette méthode est essentielle pour prévenir les infiltrations d’air indésirables, améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment et prévenir la détérioration du bois dans les maisons à colombages due à la condensation causée par les fuites d’air.

L’isolation avec une membrane frein-vapeur indépendante assurant également l’étanchéité à l’air du plancher en enveloppant chaque solive. Le brossage, le ponçage et la finition à l’huile de lin naturelle rafraîchissent les solives et le plancher supérieur. L’huile de lin, en pénétrant profondément dans le bois, agit comme un traitement naturel contre les insectes et les champignons

L’installation de l’isolation et de la membrane pare-vapeur à travers le plancher en bois, l’enrobage des solives et la jonction avec l’étage supérieur nécessitent une attention particulière.
Reconstitution partielle du plafond d’entrevous conservé.
Le recouvrement et l’enrobage étanche à l’air autour des menuiseries extérieures sont essentiels pour garantir une protection efficace contre les infiltrations d’air. Ce processus de recouvrement et d’enrobage méticuleux est crucial pour assurer l’intégrité de l’enveloppe du bâtiment et maintenir des performances thermiques optimales.

Le cheminement des réseaux techniques se réalise à l’intérieur de l’espace vide prévu entre la structure du doublage et les plaques de plâtre, préservant ainsi l’intégrité de la membrane pare-vapeur.

Récupération des conduits de fumée non réutilisés pour le passage des gaines d’une ventilation double-flux. La ventilation joue un rôle crucial dans le renouvellement de l’air intérieur et l’amélioration de sa qualité.
En plus de sa fonction de base, elle aide à assainir l’air, à éliminer l’humidité excessive et à prévenir les risques de condensation. Cela est particulièrement important dans les bâtiments rénovés étanches à l’air.
Contrairement à une ventilation simple flux, la ventilation double flux, grâce à son échangeur, insuffle de l’air à la température ambiante, favorisant ainsi les économies d’énergie.
 
L’isolation du plancher du comble implique d’abord la pose d’un frein-vapeur sur le plancher existant, préalablement nettoyé et rénové. Ce frein-vapeur doit traverser en périphérie le plancher pour assurer une étanchéité à l’air avec l’étage inférieur. Ensuite, des lambourdes en bois sont installées, remplies d’un matelas épais en laine de bois. Un plancher de fermeture, composé de panneaux dérivés du bois, est ensuite posé sur l’ensemble. Une analyse préalable est nécessaire pour vérifier la capacité du plancher existant à supporter le poids de ce système.

La laine de bois est un matériau d’isolation efficace qui participe à la protection contre les surchauffes en été en raison de son déphasage thermique supérieur à celui des isolants traditionnels.

Isolation de la sous-face d’un porche avec des panneaux rigides en fibre de bois. La structure est prête à être recouverte de planches de sapin massives à rainure et languette.
Fin de chantier

Vous avez un projet similaire ?

Je vous réponds très vite pour en discuter

    Coordonnées

    contact@phg-economie.fr

    Lundi - Vendredi : 8h00 - 18h00

    33 Rue de la Maison Forestière 67220 Dieffenbach-au-Val